Comment avez-vous décidé de devenir musicien?
Je n’ai pas vraiment décidé…Je suis né dans une famille de musiciens.Un jour, j’ai envoyé une K7 sans trop y croire, et j’ai eu des reponses…Après c’est l’engrenage,la spirale infernale.

Quels musiciens ou artistes vous ont influencé?
La liste est longue, mais je dirais Thelonious Monk, Juan Atkins, Syd Barrett, Arthur Lee…

Quels sont les aspects positifs et négatifs quand on est musicien en France?
Etre musicien français est un handicap… principalement en France. Il y a quelques années, cela a pu apparaitre comme exotique pour les anglais… pour de mauvaise raison, mais d’une manière générale, il vaut mieux ne pas avoir un nom français, si l’on veut jouer et se developper en France. Idem pour les instrumentistes et les artistes en général. De plus,la musique n’a jamais été réellement considerée dans ce pays. L’enseignement de la musique n’est pas valorisé et les conservatoires dépendent du Ministère de l’intérieur!!

Quelles images avez-vous de la Finlande et des Finlandais?
Personnellement, je suis très attiré par les pays du Nord de l’Europe. J’ai eu la chance de jouer une fois en Norvège (j’y ai rencontré Akzidenz Grotesk, d’Islande, qui signe chez “Mental Groove”),mais je ne connais pas la Finlande. D’ailleurs… si vous avez le moindre plan, n’hésitez pas à m’inviter! J’aimerais en savoir plus sur les origines du finnois! L’image que
j’en ai, est un peu le cliché que l’on a des pays scandinaves en général: des gens très calmes, des paysages magnifiques, des filles très belles…(invitez moi les gars!)

Connaissez-vous la musique finlandaise / des artistes finlandais?
Honnêtement, je ne connais pas d’artistes finlandais, ou alors je ne saurais dire s’il sont finlandais. Cela dit, la musique qui vient de cette partie du monde est tout à fait identifiable pour moi: souvent très éthérée, un peu nostalgique, retenue… comme ce label “Atrium” qui diffuse certain artistes contemporains dont certain de Finlande. Je suis moi même originaire de
Bretagne,et par certains côtés, nous ne sommes pas très différents.

Comment pourriez-vous définir votre style musical?
J’aimerais qu’il soit le plus personnel possible donc le moins identifiable possible.

Avez-vous le sentiment que votre style musical a beaucoup changé au cours des années?
Le style a changé, mais les préoccupations sont les mêmes. C’est parfois difficile de faire comprendre ça aux gens, qui s’attachent à ce que vous avez fait antérieurement, mais refaire le même album m’est totalement impossible. Je dirais que le discours reste le même, mais le vocabulaire change.

Comment percevez-vous ces changements et comment les expliquez-vous?
La musique est liée à l’environnement, l’âge, votre quotidien, etc…
Au début des années 90, on parlait de “musique électronique”. Aujourd’hui, ça me parait aussi absurde que de parler de musique “électrique”; ça ne suffit plus.

Quel est, dans votre répertoire, le titre que vous préférez?
Je dirais le remix de Canvas “origin J” sur Nacopajaz et “Bold” sur mon album.

Préférez-vous la scène ou le studio?
Je suis plutôt un artiste de studio. La scène est quelque chose de très grisant, mais le spectacle que vous devez absolument offrir se fait souvent au détriment du son et de la musique. Les gens viennent souvent vous voir pour une toute autre raison que la musique.

Faites-vous régulièrement des tournées?
J’en ai fait pas mal, à la sortie de l’album…J’ai arrêté depuis quelques mois.

Ressentez-vous le besoin de vous retrouver au contact du public?
Il y a toujours une curiosité à rencontrer les gens qui téléchargent votre musique (ils sont plus nombreux!), mais le besoin de travailler en studio est plus grand en ce qui me concerne.

Redoutez-vous toujours la réaction du public à la sortie d’un titre ou d’un album?
J’essaie le plus possible de me foutre éperduement de l’accueil du public. C’est une véritable hygiène de travail, sans laquelle on ne peut pas faire quelque chose de consistant. Plus on se moque de l’impression des gens, plus on les respecte.

Quels artistes écoutez-vous en ce moment?
Bob Dylan: le concert de 66 à Manchester, Joni Mitchell: “Blue” et le 1er album de Labi Siffre… que j’ai decouvert grâce à RJD2 qui m’a samplé en ajoutant la mélodie d’une de ses chansons. Merci RJD2!

Une question stupide… quelle est, parmi toutes les chansons que vous avez entendues, celle que vous préférez?
Quelle est votre oreille préférée?

Que pensez-vous d’internet en tant que musicien?
Extraordinaire moyen de promotion et de communication.

Pensez-vous qu’Internet représente une réelle menace pour les artistes (au sujet des droits d’auteurs)?
Internet est une menace, tant que les maisons de disques continueront à adopter une attitude retrograde et paranoiaque. vendre de la musique formatée sans effort de visuel ni artistique à 22 euros avec le sticker “copy controlled” revient à se tirer une balle dans le pied.

Quels sont vos projets pour les mois / années à venir?
Finir mon album en août prochain et le sortir dans les meilleures conditions.

Seriez-vous prêt à venir dans le “Grand Nord” pour faire quelques concerts?
Quand vous voulez les gars!!