Pourriez-vous nous dire ce qui vous a fait embrasser une carrière politique ?
C’est l’atavisme corse qui a joué : les Corses ont par nature une passion pour le débat, et contrairement à leur légende, ils aiment travailler, en tout cas ceux qui ont quitté l’Ile, les expatriés, c’est-à-dire les meilleurs d’entre eux, bien sûr !
C’est ainsi très tôt que je me suis intéressé à la politique. Mon premier souvenir d’action politique au sens noble, c’est l’appel de l’Abbé Pierre en 1954. J’avais 14 ans. J’étais à Courbevoie et mes frères et moi avions organisé une chaîne de solidarité. Ma conscience politique est née là. Elle ne m’a plus quitté.

Quels sont, à votre avis, les avantages et les inconvénients de votre fonction de Député ?
Un député a plus de poids lorsqu’il intervient pour un administré auprès d’un ministre, qu’un maire sans mandat parlementaire. On est donc plus efficace. Mais s’il a également quelques autres avantages (immunité, indemnités), les obligations attachées à sa mission sont sans commune mesure : à cause de l’exigence du mandat (travail législatif et en circonscription, présence dans les manifestations locales), un député a peu de week-ends de libres et une vie de famille réduite à peau de chagrin.

Les médias français font parfois passer un message contradictoire sur l’expatriation. On la présente soit comme une chance pour le pays, soit comme une menace (fuite des cerveaux et du savoir faire). Quel regard portez-vous sur l’expatriation des Français ?
Je juge que l’expatriation est une chance car les expériences à l’étranger sont toujours enrichissantes. On en ressort plus performant. Elle est une chance pour le salarié et pour la France car elle renforce notre image à l’étranger… à condition de revenir ! La vraie menace, c’est le départ définitif dû à un désamour.

Si vous aviez la possibilité de vous expatrier, quelle région du monde et quelle durée pourriez-vous choisir ? Pour quelles raisons ?
Si je pouvais m’expatrier, je partirais en Asie. Je suis passionné par cette région du monde. Je parle japonais et suis président du groupe d’amitié France-Corée à l’Assemblée nationale. Ma Ville est jumelée avec un district de Pékin, de Séoul et nous entretenons des liens avec la ville japonaise de Mitaka, vitrine des Nouvelles technologies au Japon. J’admire chez les Asiatiques la réactivité, l’imagination, la modestie, l’autodérision et le respect.

Certains expatriés peuvent parfois avoir le sentiment d’être considérés par la France  comme des Français de seconde classe…que souhaiteriez-vous leur dire à ce sujet ?
J’ai été secrétaire d’Etat aux Rapatriés de 1986 à 1987, je vous propose donc de devenir Secrétaire d’Etat aux Expatriés dans le prochain Gouvernement pour faire de vous des citoyens de première classe ! Plus sérieusement, les expatriés sont souvent les plus talentueux d’entre nous. Ne serait-ce que parce qu’ils sont doués pour les langues contrairement à la majorité des Français ! Pour leur donner les moyens de se sentir des citoyens à part entière, je parie beaucoup sur les Nouvelles technologies (vote par Internet, etc.).

Quelle image avez-vous de la Finlande et des Finlandais ?
J’ai l’image de gens travailleurs, disciplinés et sympathiques. La Finlande est un pays moderne et dynamique : il est en avance en matière de Nouvelles technologies (vote par correspondance, expériences de micro-paiement par téléphone mobile dans des bus…), a réussi à réduire le nombre de ses fonctionnaires de 35% en 10 ans et est le pays européen où la politique est la plus féminisée. Et sa cuisine n’est pas si mauvaise, contrairement à ce que Jacques Chirac a bien voulu dire !

Quel message souhaiteriez-vous faire passer à la Communauté française de Finlande ?
Je suis moi-même un expatrié corse, aussi suis-je bien placé pour redire que les expatriés sont les meilleurs d’entre nous. Soyez fiers d’être expatriés, tout en étant fiers d’être français. Prenez le meilleur de la Finlande, car elle a beaucoup à nous apporter en terme de modèle, mais montrez également le meilleur de la France car vous la représentez aux yeux des Finlandais ! Je vous adresse toute mes amitiés.