Pourriez-vous nous dire ce qui vous a fait embrasser une carrière politique?
Je n’ai pas embrassé une carrière politique, ce sont les circonstances qui m’ont amené à me retrouver élu après avoir été licencié à cause de mes activités syndicales. Ce qui me motive, c’est l’injustice de cette société où le fossé se creuse entre ceux qui ont tout et ceux qui ont si peu. Je suis depuis 50 ans de tous les combats contre ces injustices et porteur d’un projet de société qui mette au coeur l’être humain et non le règne de l’argent-roi.
 
Quels sont, à votre avis, les avantages et les inconvénients de votre fonction de député?
Les avantages: de pouvoir porter au niveau national, devant la représentation populaire, la colère et les souffrances des sans-droit, des salariés, des forces vives de la Nation, être proche des gens pour les aides et agir avec eux dans tous les domaines, mais aussi de formuler des propositions pour un développement humain, social, économique et démocratique. Les inconvénients: les sacrifices demandés à la famille, car la fonction laisse peu de temps.
 
Les médias font parfois passer un message contradictoire sur l’expatriation. On la présente soit comme une chance pour le pays soit comme une menace (fuite des cerveaux et du savoir-faire). Quel regard portez-vous sur l’expatriation?
L’expatriation est pour moi une solution de facilité sans avenir. Je veux servir mon pays et mes concitoyens.
 
Si vous aviez la possibilité de vous expatrier, quelle région du monde et quelle durée pourriez-vous choisir. Pour quelles raisons?
Jamais je ne m’expatrierai, je pense. Je veux transformer la société française pour que chacun puisse s’épanouir.
 
Certains expatriés peuvent parfois avoir le sentiment d’être considérés par leur pays comme des citoyens de seconde classe… Que souhaiteriez-vous leur dire à ce sujet?
Je n’ai pas d’expérience en ce domaine. Donc ce que je pourrai dire ne part pas vraiment du vécu. Pour moi, je suis Français et j’ai des devoirs à l’égard de mon pays, mes aussi des droits. Ensuite, je pense que chacun fait son choix, personnel. Pour ce qui me concerne je fais le choix collectif.
 
Quelle image avez-vous de la Finlande et des Finlandais?
Je connais la Finlande et les Finlandais. J’aime ce pays avec son originalité, le côté accueillant de ses habitants. La diversité de nos nations et de nos peuples est une richesse pour notre continent.
 
Quel message souhaiteriez-vous faire passer à la communauté française de Finlande?
Je souhaite qu’ils continuent à faire connaître la France et oeuvrent à l’amitié et à la solidarité entre nos peuples.