Pourriez-vous nous dire ce qui vous a fait embrasser une carrière politique ?
Trois raisons majeures ont fait que j’ai choisies la carrière politique : premièrement, par tradition familiale, deuxièmement, par goût pour la « chose » publique et en dernier lieu, tout simplement, du fait des circonstances de la vie.

Quels sont, à votre avis, les avantages et les inconvénients de votre fonction de Député ?
Du côté des avantages, il y a la variété des thèmes abordés par les députés, les contacts permanents avec l’ensemble des milieux représentatifs de la société française et la possibilité de rendre service aux autres.

Du cotés des inconvénients, je citerais l’incertitude de l’action en raison de la durée du mandat d’un député et le caractère chronophage de cette activité.

Les médias français font parfois passer un message contradictoire sur l’expatriation. On la présente soit comme une chance pour le pays soit comme une menace (fuite des cerveaux et du savoir faire). Quel regard portez-vous sur l’expatriation des Français ?
Je considère l’expatriation comme une excellente chose dans le cas où la personne retourne dans son pays après quelques années.

Si vous aviez la possibilité de vous expatrier, quelle région du monde et quelle durée pourriez-vous choisir ? Pour quelles raisons ?
Si l’opportunité se présentait, je choisirais l’Amérique du Nord et les Etats-Unis en particulier pour une durée de trois à cinq ans, car ce pays est la principale puissance économique et politique au monde.

Certains expatriés peuvent parfois avoir le sentiment d’être considérés par la France comme des Français de seconde classe… que souhaiteriez-vous leur dire à ce sujet ?
Je trouve bien triste que ce genre de sentiment puisse être ressenti par les expatriés car ces derniers font partie intégrante de la communauté nationale.

Quelle image avez-vous de la Finlande et des Finlandais ?
De la Finlande, j’ai une image faite de lacs et de forêts. Quant aux finlandais, je les trouve courageux et inventifs.

Quel message souhaiteriez-vous faire passer à la Communauté française de Finlande ?
Mon message est le suivant : on aime d’autant plus son pays qu’on en est éloigné.